Psychologue clinicienne à Brest
Aurore Sellier
Psychologue clinicienne à Brest
Aurore Sellier

Enfants

Depuis quelques années les troubles du comportement des enfants constituent un motif croissant de consultation. Nous recevons en effet des parents inquiets, désemparés devant le comportement de leur enfant, souvent à un âge de plus en plus précoce. Pour exemple, voici quelques motifs courants de consultation : 

 Troubles de la conduite et du langage : agitation, hyperactivité, impulsivité, repli sur soi, idées suicidaires, inhibitions, refus scolaire, troubles de la concentration et de l'apprentissage, vols, mensonge, fugues, etc 

• Les troubles à expression somatique et les difficultés dans le rapport au corps sont aussi très fréquents : troubles du sommeil, difficultés alimentaires, phobies, énurésie, encoprésie, une ritualisation excessive, angoisses diverses, ect 

• Difficultés dans le rapport à l'autre : refus du contact, agressivité, troubles de la relation, etc.

Ces exemples ne sont pas exhaustifs, dès lors qu’un malaise ou une difficulté est ressenti par l'enfant, ou par la famille par rapport à l'enfant, tout peut être motif à consulter.

La demande

Le recours à un psychologue ne part jamais du petit patient, mais toujours des parents ou de l’entourage. L’enfant n'émet pas forcément de plaintes et parvient rarement seul à mettre des mots sur ses difficultés ou ses ressentis. 

Si une demande existe bien chez l’enfant, ce n’est pas tant une demande explicite que ce que l’on pourrait appeler une demande indirecte de l’enfant, demande qu’il exprime à travers ses symptômes et sa souffrance. En revanche, la question de la demande ne se résume pas à celle de l’enfant car vient se superposer celle de ses parents ou d’autres membres de l’entourage.

L'accompagnement

Les symptômes chez l'enfant sont bien souvent polymorphes (prennent des formes différentes) et donnent des indications assez floues. Le psychologue va donc s’appuyer d’abord sur la qualité des relations avec l’entourage, l'histoire familiale de l'enfant (deuil, fratrie, parents séparés, enfant adopté, etc). De plus il existe fréquemment des dysharmonies d’évolution. Le développement de l'enfant a pu se faire selon des rythmes différents et composer une personnalité qui n'est pas homogène. 

Chez l'enfant, il s’agit donc de repérer si ses symptômes relèvent de troubles transitoires qui seront réversibles grâce à un accompagnement psychothérapeutique léger, si on a affaire à la constitution d’une organisation de la personnalité plus complexe, ou encore s'il s'agit d’une maladie à facteur biologique qui imposera une prise en charge plus spécifique. 

La première partie du travail avec l'enfant débute avec les parents, ou les personnes en demande pour l'enfant (tuteur, autre personne de la famille, ect). Ils peuvent être amenés à exposer le motif de leur venue, de rendre compte de ce qui pose problème chez l'enfant. L'entourage étant souvent le premier témoin des difficultés de l'enfant et les personnes en mesure de mettre des mots dessus.

Dans un second temps, je prend en charge l'enfant seul afin de mettre en valeur sa subjectivité et de l'accompagner à mettre des mots sur ce qui lui arrive (à condition qu'il puisse suffisamment s'exprimer, sinon la présence d'un ou des deux parents sera sollicitée). 

L'enfant peut être agité, anxieux et intimidé, lors de sa première rencontre avec le psychologue. Ce dernier doit adapter son attitude afin de favoriser l'échange indispensable à l'approche clinique. Les premières rencontres montrent à l’enfant qu'il peut trouver un soutien de la part d'un adulte qui n'est pas de son entourage familial, ainsi qu'un lieu d'expression paisible et ludique adapté à ses capacités. 

Ma pratique avec les enfants se base avant tout sur le langage comme avec les adultes, mais je travaille beaucoup avec le jeu et le dessin comme travail de symbolisation. En effet, la rencontre avec un psychologue peut être assez angoissante pour l'enfant, le jeu permet donc d'atténuer l'angoisse face à une personne étrangère et se révèle être un support intéressant pour l'entretien avec les enfants. 

Ce sont les raisons pour lesquelles je ne fais pas d'accompagnements psychothérapeutiques avec l'enfant par téléphone. Je peux recevoir la demande des parents par téléphone mais la consultation se fera exclusivement au cabinet.

Réalisation & référencement Comment créer un site internet de psychologue   |   Ce site a été créé grâce à Psychologue.fr

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.