Psychologue clinicienne à Brest
Aurore Sellier
Psychologue clinicienne à Brest
Aurore Sellier

Qui consulter ?

Comment se repérer parmi les professionnels de la santé mentale ?

Nombreux sont ceux qui sans en avoir le titre "font de la psychologie". Si le titre de psychologue est protégé, le mot "psy" ne l'est pas. Il y a là une confusion des genres qui obscurcit un peu plus l'image de la psychologie et des psychologues. L'image ainsi offerte peut même être déformante et aboutir à des représentations ou des croyances qui ne correspondent pas à ce qu'est la psychologie et à ce que sont ses représentants. 

Il est donc important de rappeler le rôle des principaux professionnels de santé mentale 

• Le psychiatre : c'est un médecin qui a effectué 10 ou 11 ans d’études supérieures, dont 6 communes avec les autres spécialistes, puis 4 années de spécialisation en psychiatrie. Le pédopsychiatre est un psychiatre spécialisé dans les troubles psychiques des enfants et des adolescents. En tant que médecins, ils peuvent poser un diagnostic, prescrire des médicaments, des examens ou des soins, et de voir leurs prestations remboursées par la sécurité sociale. Le psychiatre a une formation réduite en psychologie, les facs de médecine étant davantage orientées vers les thérapies cognitives, comportementales, neuropsychologiques. 

• Le psychologue : le titre professionnel est défini légalement par un diplôme universitaire, acquis après 5 années d’études théoriques et pratiques. La formation est centrée sur la compréhension du comportement humain et sur l’apprentissage des multiples techniques visant à comprendre le psychisme, les mécanismes de personnalité et les relations interpersonnelles. Il connait les techniques d’entretien et peut recourir à une batterie de tests scientifiquement validés et spécifiques à son domaine (tests psychotechniques, tests de personnalité, inventaires, échelles, etc). En revanche il n'est pas habilité à prescrire des médicaments, ni pour gérer le dosage et éviter les contre-indications ou mélanges dangereux. L'exercice de cette profession est régie par le code de déontologie du psychologue. 

• Le psychanalyste : ce titre n’a pas de reconnaissance légale. La majorité des psychanalystes sont médecins psychiatres ou psychologues. Ils ont suivi une formation universitaire en sciences humaines, pour connaître le fonctionnement normal et pathologique du psychisme. Outre ses connaissances théoriques, tout psychanalyste a suivi une psychanalyse personnelle, avec un praticien expérimenté, puis une supervision de ses premières psychanalyses. Il existe de nombreuses écoles de psychanalyse, correspondant à divers courants théoriques et pratiques.

 Le psychothérapeute : depuis quelques années, le titre de psychothérapeute se voit protégé par la loi et obtenu à condition d'un minimum de 3 ans d'études. Réservé aux titulaires d'un diplôme de niveau doctorat donnant le droit d'exercer la médecine en France ou d'un diplôme de niveau master dont la spécialité ou la mention est la psychologie ou la psychanalyse. Cependant, les anciens psychothérapeutes se voient généralement accorder le droit de disposer de ce titre. Il n’existe pas à ce jour en France de diplôme universitaire de psychothérapeute

Réalisation & référencement Comment créer un site internet de psychologue   |   Ce site a été créé grâce à Psychologue.fr

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.